En 2012, le BEFTI à traité 400 introductions frauduleuses dans les SI

BEFTIOn peut lire dans le panorama hebdomadaire de la préfecture de police de Paris, que le BEFTI (Bureaux d’Enquêtes des Fraudes aux Technologies de l’Information) à traité en 2012:

• 400 introductions frauduleuses dans des systèmes informatiques

• 130 atteintes aux données à caractère personnel dont de nombreuses divulgations de données à caractère personnel (+50% depuis 2011)

• 70 contrefaçons de bases de données et de logiciels dans le cadre d’abus de confiance ou d’escroqueries (+50% depuis 2009)

• 50 affaires de violation du secret des correspondances introduction dans les boites mails (+ 51 % depuis 2011)

Un exemple concret d’une affaire en cours: un opérateur de communication électronique se fait dérober un fichier de clients, c’est-à-dire une base de données à caractère personnel, par un chargé de mission en CDD. Ce dernier avait remis ces précieuses informations à sa belle-fille, gérante d’un site Internet commercialisant des sex-toys, afin de lui permettre de profiter d’un mailing « clefs en main ». Affaire en cours de jugement : 4 mois de prison avec sursis encourus.

Pour en savoir plus: http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr