Des centaines de journaux numériques coupés du web en raison d’un code malveillant.

Malware_2Lundi, Google a bloqué plusieurs centaines de journaux numériques, dont l’Equipe, mais aussi Reuters, The Guardian, Zdnet, le New York Times, le National Post à la suite de l’infiltration d’une régie publicitaire internationale, infectée par des malwares.

Une attaque classique et très efficace. En piratant la régie publicitaire, les hackers profitent de ses “entrées” sur des sites à forte audience. Finalité, profiter de la diffusion de publicités vérolées pour infecter les lecteurs des magazines numériques. L’attaque a été très vite détectée et endiguée.

Source Zataz