Le site des FEMEN piraté: un exemple du risque de défaçage

femenPar deux fois en une semaine, le site des Femen, féministes connues pour leurs manifestations seins nus, a été victime de défaçage. On ne pouvait y voir a partir du mercredi de la semaine dernière qu’une bannière contenant des insultes et des menaces en anglais visant les militantes, telles “on va vous couper les seins et nourrir nos chiens”. Dès vendredi le site était de nouveau opérationnel.

Cet incident intervient une semaine après une action de piratage similaire contre une des pages Facebook des militantes Femen-Tunisie qui avaient diffusé sur Internet les photos de deux jeunes Tunisiennes seins nus. Les pirates avaient alors publié sur la page des vidéos de sourates du Coran, et des images illustrant la profession de foi de l’islam.