Les avocats, maillons faibles pour les cybercriminels

Selon Mandiant, une entreprise américaine spécialisée en sécurité informatique, 80 cabinets d’avocats américains ont été hackés l’année dernière.

Toujours selon Mandiant, les hackers n’ont fait qu’appliquer la loi de Sutton qui doit son nom à un célèbre braqueur de banque.

Interrogé sur les raisons qui le poussait à attaquer les banques, Willie Sutton aurait répondu « parce que c’est là qu’est l’argent »

Il est clair que les cabinets d’avocats deviennent une porte d’entrée utilisée par les hackers pour accéder aux données d’entreprises ayant de la valeur. Pour exemple, l’attaque qu’ont subis une dizaine de cabinet d’avocat afin de saboter une transaction de 40 milliards de dollars.

Mais les cabinets d’avocats ne sont pas les seuls concernés. Dès que vous envoyez un email à une tierce personne, vous lui faite implicitement confiance quant à la sécurité de vos données et sa capacité à déterminer, à chaque instant, qui accède et qui peut accéder à vos données.

Le fait est que, malheureusement, de nombreuses entreprises ne prennent que très peu en compte la question de la sécurité et de la protection des données.

Messieurs les avocats, prenez de l’avance, vos clients vont vous le demander.

Pour plus d’information:contact@cabinetbrechard.com