Les cybermenaces: ​​principale préoccupation des décideurs américains

cybermenaceUne enquête sur la perception des risques en entreprise (parrainé par l’assureur americain AIG) a mis en exergue que les cyber-risques sont la principale préoccupation des cadres et dirigeants d’entreprises, devant les risques plus traditionnels que sont la perte de revenu, ou les dommages. aux biens

Plus de 85% des 323 sondés ont déclaré qu’ils étaient très ou assez préoccupés par les cyber-risques, plus que par la perte de revenu (82%), les dommages (80%), et les risques financiers (76%)

L’enquête révèle également une forte demande d’informations sur ces nouvelles menaces,  80% des dirigeants indiquant avoir du mal à suivre le rythme infernal qu’impose l’évolution incessante des cyber-risques.

Parmi les autre conclusions, on apprend que

  • Plus de deux dirigeants sur trois (69%) estiment que le risque de d’atteinte à la réputation suite à une  cyber-attaque est plus important pour une entreprise que le risque financier.
  • Plus de sept sur dix (75%) affirment que les problèmes de conformité juridique des sociétés pèsent  sur ces nouveaux risques liées aux données.
  • 82% pensent que les pirates sont la principale source de cyber-menaces,même si une partie importante des personnes interrogées (71%) perçoivent aussi l’erreur humaine comme une composante importante du risque d’atteinte aux données.

Cette enquête confirme donc les cyber-risques comme étant la nouvelle préoccupation des dirigeants américains, avec un focus particulier pour la perte de réputation et son impact financier.

Les hackers ne connaissant pas les frontières, il faut espérer qu’il en est de même en France. Il existe aujourd’hui des solutions d’assurances qui  répondent à ces préoccupations et fournissent une couche supplémentaire de protection, par le biais de solution de gestion complète des cyber-risques.

L’enquête à été effectué par Penn Schoen Berland (PSB) pour AIG,  d’octobre à novembre 2012, auprès de 323 risk-managers, cadres dirigeants et courtiers d’assurances aux États-Unis et au Canada. Le panel est constitué par un mélange de clients d’AIG et d’autres compagnies d’assurances, (60 des entreprises ayant un CA compris entre 1 milliard et 10 milliards de dollars, le reste du panel étant constitué d’entreprises ayant un CA de 10 millions de dollars et 1 milliard de dollars)’

Source insurancejournal.com