Sony condamné pour le hacking du PSP Network

condamnationL’ICO, l’autorité britannique de protection des données vient de condamner Sony Computer Entertainment à régler une amende “symbolique” de 250 000 livres (297 000 euros environ).
La CNIL britannique considère que SONY a enfreint les règles régissant la protection des données puisque « des informations personnelles de millions de clients, comme des noms, des adresses, des dates de naissance ainsi que des mots de passe » ont été publiés indûment. Elle ajoute qu’une mise à jour de sécurité aurait pu corriger la vulnérabilité et ainsi éviter la fuite d’informations personnelles.

Si la commission reconnaît que les données étaient protégées, elle pointe surtout le fait que Sony « aurait pu faire plus ». Sony a donc été condamné pour n’avoir pas suffisamment protégé les données personnelles des utilisateurs du système Playstation Network reliant ses consoles de jeu à Internet.