TARGET: des millions de dollars d’amende en perspective

www.target.comAlors que les enquêteurs en sont encore étudier comment les hackers s’en sont pris pour dérober plus de 40 millions de numéros de carte de crédit, et plus de 70 millions de données personnelles des clients des magasins TARGET, les différents protagonistes sont en train de se préparer à faire face aux conséquences à venir de cette désastreuse affaire. Elle risque de se chiffrer en plusieurs dizaines de millions de dollars d’amendes et de frais d’avocats.

On se rappelle qu’au milieu des années 2000, après que ses systèmes informatiques avaient été piratés, permettant le vol de plus de 40 millions de données bancaires et personnelles de ses clients, la société TJX (GMS américain) avait accepté une transaction de 40,9 millions de dollars afin de couvrir les frais de la fraude. VISA, également impliqué dans l’affaire avait du s’acquitter de presque 1 million de dollars de dommages et intérêts.

En ce qui concerne le vol de TARGET, on retrouve parmi les protagonistes VISA et MASTERCARD, mais également Bank of America, KKR (un des plus importants fonds d’investissements dans le monde), First Data Corp (fournisseur de services pour les banques, pour le traitement des paiements électroniques), Vantiv Inc (Fournisseur de traitement de paiement électronique),ou encore la Banque TD (Toronto) qui émet les cartes de paiement de TARGET.

Même si jusqu’à présent les amendes étaient sans conséquences pour des entreprises de la taille de VISA ou MASTERCARD, on peut considérer qu’avec l’ampleur que prend cette affaire, le décor est désormais planté pour que les banques usent de tous les moyens pour récupérer leur argent. Il reste juste à savoir de quelle façon les responsabilités seront déterminées à la fin de l’enquête.

Sources Reuter,