Vol d’information: la préfecture d’Ile-de-France met les entreprises en garde.

comment protéger son capital imaterielLe patrimoine informationnelle des entreprises attire la convoitise. L’ile de France qui concentre 25% des entreprises françaises est un grand terrain de jeux pour les voleurs d’informations. La Préfecture d’Ile-de-France rappelle sur son site internet, que les entreprises doivent se montrer vigilantes face aux tentatives de vol d’information et de renseignement économique dont elles pourraient faire l’objet.

Tous les secteurs d’activités sont concernés, qu’il s’agisse de l’aéronautique (affaire Snecma par exemple), des télécoms, du secteur médical, et même celui de la culture du chanvre utilisé dans le bâtiment..!

Cette alerte de la préfecture nous rappelle que le vol d’information n’est pas uniquement lié à une introduction frauduleuse dans un système d’information (hacking). Bien au contraire, le vol d’information est protéiforme, car la matière première, la donnée, est présente sous une multitude de formats, de supports (documents papiers, ordinateurs, téléphones,…), et est accessible par des moyens aussi variés que le social engineering,  le vol d’ordinateur, l’écoute d’une conversation,…

L’entreprise doit par conséquent se pencher avec attention sur les moyens de préserver le capital immatériel que représente ses informations.  L’assurance en fait parti.

Pour plus d’information  sur les assurances des données, c’est ici
Pour lire l’alerte sur le site de la Préfecture d’Ile-de-France